• Cauchemars

    04.11.17

         Se tirer les cheveux, sentir les larmes coulées le long de son visage, se recroqueviller sur soi-même, vouloir s'arracher les yeux pour ne plus voir cette terrible scène, rhabille toi, la fête est finie. J'avais passé des mois, des années en niant ce qu'il s'était passé, en l'effaçant de ma mémoire. Puis d'un coup, dans mes cauchemars, les images se sont accumulées, la réalité m'a frappée de nouveau.

    A mes yeux, l'adolescence était la période où on pouvait tout tester, profiter de tout, et cela inconsciemment, sans se soucier des conséquences que pouvaient avoir mes actes. Le baccalauréat est terminé depuis quelques semaines déjà, on se retrouve avec des amis dans un village un peu éloigné de tout pour fêter la fin du lycée.

    La soirée commence tranquillement, rires, clopes et bières. On remplit mon verre, encore, encore et encore. Je me sens en confiance avec mes amis, je suis certaine que je ne crains rien, que cette soirée va bien se passer, comme les autres que l'on a pu faire.

    Et pourtant. Au milieu de la nuit, je sens des mains se balader sur mon corps alors que j'étais dans mon sac de couchage, je n'approuve pas, je dis non. Mais c'est comme si ma voix était trop faible, il ne m'entend pas. Dans un état déplorable et très fatiguée, je n'arrive à rien faire d'autre. Il va plus loin, j'ai peur, je partage mon inquiétude mais il n'en a rien à faire, j'enlève ma main, il la reprend, je la retire de nouveau et il s'en va.

    Le lendemain, je ne comprends pas ce qu'il s'est passé, je me demande si c'est mon imagination ou si c'était bel et bien la réalité. Mes doutes sont confirmés "Ne dis rien de ce qu'il s'est passé". 

    C'est à ce moment-là que la chute commença, doucement.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 00:02

    Hey, ça faisait longtemps.

    J'ai lu tous tes textes, les anciens comme les récents. Je ne savais pas que tu avais une réelle petite plume et j'apprécie beaucoup. Je les ai tous lus, et vu que je me suis dit que cela paraîtrait étrange de commenter chaque écrit, j'ai préféré laisser un petit mot sous le plus récent. 

    Tu écris bien. J'aime beaucoup. Je sens une légère tristesse, mélancolie, en tout cas un sentiment assez négatif. Mais ce n'est pas un mal, la preuve, la belle plume est là. De plus, c'est un peu lourd à dire, mais je me retrouve dans beaucoup de tes écrits. Sûrement une phase mélancolique de ma part, mais au moins je ressens les mots, réellement. 

    Bref, je ne t'ennuie pas plus et te souhaite une bonne continuation. Bisous petite Hilarry <3

      • Samedi 18 Novembre 2017 à 13:59

        Hey en effet !

        Tous ? Tu es courageuse ! Merci c'est gentil et tu ne m'ennuies pas du tout ! Bisous ♥

    2
    Samedi 16 Décembre 2017 à 20:42

    Ahah, ce n'est pas un effort de lire lorsque c'est agréable !

    Merci en tout cas ^w^ 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :