• Méprise et confiance

    Une soirée alcoolisée, un viol. J'arrivais enfin à cesser de me culpabiliser, cesser de prononcer constamment des regrets. Un lâche avait profité de moi, quasi-inconsciente, ivre. Cet homme avait réalisé son erreur et avait préféré fuir plutôt que de présenter de simples excuses. Juste un "pardon" qui aurait fait un bien fou après tant d'humiliation. 

    Accepter ne signifie pas pardonner.

    Avoir dit non et ne pas avoir été écoutée ne signifie pas que cela va recommencer.

    J'ai été paralysée par la peur, j'ai tenté d'éviter le danger au lieu de m'y confronter. Je n'ai plus osé prononcé un seul mot pour exprimer que je n'étais pas consentante. Inconsciemment, je me suis condamnée toute seule à une souffrance qu'aucun individu ne peut comprendre.

    Et si cet homme ne m'avait pas violé, peut-être qu'un autre l'aurait fait. Dans une société où les femmes ne sont pas respectées. L'harcèlement de rue où les femmes sentent des regards malsains les fixer, où elles devraient être obligées de répondre à des inconnus, où elles se font insultées. Ceux qui se sentent forts, puissants alors qu'ils ne sont rien. Cette société où l'homme que tu considérais comme ton ami se permet de te toucher sans te demander ton avis, comme si une amitié homme-femme était impossible. Avec ce que je vois tous les jours, avec ce que j'ai vécu, comment ne pas mépriser les hommes. 

    Et pourtant, un homme m'a redonnée confiance en l'être humain. Celui que j'aime chaque jour de plus en plus, celui qui m'a accompagnée dans mes joies et peines, celui qui est toujours resté alors que tant d'autres avaient quitté mon chemin, celui que j'apprécie regarder chaque seconde, celui qui m'a toujours laissé revenir malgré mes erreurs, celui qui a toujours respecté mon consentement, celui que je n'aurais plus jamais envie de quitter.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :