• Noirceur

    Noirceur      Julie avait rencontré Fred lors d'une soirée organisée par sa meilleure amie. C'était un bel homme avec un bon sens de l'humour. Il l'avait tout de suite séduite. Elle était particulièrement belle ce soir-là. Elle avait laissé ses cheveux au naturel, de longs cheveux blonds et ondulés. Elle avait mis ce jean noir qui mettait en valeur ses formes. Elle avait abandonné le rouge à lèvre fushia pour un trait d'eye-liner plus discret.

    Après cette soirée, Julie et Fred voulaient passer plus de temps ensembles. Et quelques mois plus tard, ils étaient un heureux couple qui s'était peut être un peu trop précipité. Ils venaient de s'installer ensembles. Les amis de Julie approuvaient totalement, Fred était charmant, l'homme que toutes les femmes rêvaient d'avoir.

    Et pourtant les choses se sont dégradées au fil du temps sans que Julie puisse s'en rendre compte. Un soir, alors qu'ils rentraient d'une soirée arrosée, Fred s'est jeté sur elle, elle ne voulait pas, elle était fatiguée. Fred insista, Julie refusa mais Fred a commencé à devenir plus agressif et la força. Elle se mit à pleurer mais il n'en avait rien à faire. Lorsque le cauchemar prit fin, il lui expliqua que ce n'était pas sa faute si elle n'avait pas su si prendre, après tout il était son premier véritable petit ami. Julie comprenait au fond d'elle que ce n'était pas normal mais la culpabilité l'emportait.

    Les journées du type "je t'aime, tu es la femme de ma vie, tu es géniale" et "tu devrais avoir honte, tu ne me mérites pas, tu es hideuse" se sont alternées. Julie était enfermée dans une relation toxique. Elle savait qu'elle devait le quitter, pour son bien à elle mais en quelques années Fred avait réussi à créer quelque chose qu'elle n'avait jamais ressenti avant : la peur d'être seule.

    Fred l'avait tellement dénigré, insulté, elle avait totalement perdu confiance en elle et elle pensait que personne d'autre ne serait capable de l'aimer. Pour survivre, lorsque Fred lui criait dessus en balançant tous les objets proches contre les murs ou sur le sol, elle s'évadait en imaginant qu'elle lisait un livre qu'elle appréciait, du monde fantastique à la romance idéale. 

    Quand Fred a été contraint de s'absenter pendant les cinq mois à venir, Julie n'y a pas vu l'occasion de partir mais encore une fois la possibilité de s'évader. Tous les matins de la semaine, Julie allait à la bibliothèque, lire des livres de tous les genres, tout ce qui pouvait lui faire oublier son quotidien invivable.

    Régulièrement, une femme venait aux mêmes horaires qu'elle. Une grande brune avec un carré court, aux yeux bleus et pulpeuse. Elle s'appelait Samantha. Elles se sont rencontrées en choisissant le même livre, leurs mains se sont frôlées, les deux ont éclaté de rire. Les deux femmes se sont immédiatement bien entendues, cela faisait un bien fou à Julie qui n'avait plus eu de relation sociale depuis un bon moment. Fred avait fait un tri radical dans ses amis les jugeant toxiques pour elle. Au fil des années, elle a perdu chacun de ses amis, obligée de garder pour elle ce que lui faisait subir son conjoint.

    Elles ont commencé à se voir très souvent, à faire de nombreuses sorties, que ce soit les sorties dans les bars, les expositions d'art, le shopping ou simplement boire un café en ville. Julie lui faisait confiance et commença à lui confier les horreurs de sa relation amoureuse, Samantha écoutait calmement et était... troublante. Julie se rendait compte qu'elle ne regardait plus Samantha comme une amie, elle l'attirait et commençait à éprouver des sentiments pour cette dernière.

    C'était pourtant normal. Julie avait été manipulée pour tomber sous le charme de Fred et pendant de longues années elle ne s'était jamais sentie comme étant celle qu'il aimait mais plutôt comme son défouloir, celle qui devait subir sa colère et se soumettre à ses besoins peu importe ses envies à elle. 

    Samantha n'était pas non plus indifférente à Julie, un soir, alors qu'elles étaient en boîte, elle l'embrassa. C'est ce qu'on appelle le bonheur, la joie de vivre, l'amour. Du moins, c'est ce que Julie méritait. Elles ont continué à danser jusqu'à être épuisées puis elles ont pris un dernier verre. Julie sentit sa tête tourner, sa vision se troubler jusqu'à perdre conscience.

    Lorsque Julie se réveilla, elle était attachée au lit, totalement nue dans une chambre qui lui était inconnue. Son homme est entré dans la chambre avec Samantha. Julie était terrorisée, avait-il découvert sa relation avec Samantha ? Et pourquoi Samantha était ici ? Fred la viola brutalement, Julie le supplia d'arrêter, jamais il n'avait été aussi violent et il la tua en l'étranglant.

    Ainsi, Julie était la victime de la longue liste du mystérieux tueur en série qui n'avait jamais été trouvé alors qu'il exerçait son carnage depuis de nombreuses années. Fred menait de nombreuses vies, au travail et devant ses amis c'était un homme respectable, séduisant et charismatique. En sphère privé, c'était un pervers narcissique et la nuit c'était le tueur que l'on ne pouvait que craindre. Fred avait réussi à duper tous le monde. Durant ces cinq mois d'absence, Fred voulait tester la fidélité de sa femme. Sa complice Samantha qui est très manipulatrice, s'engagea à séduire Julie. 

    Julie aurait pu rester fidèle et poursuivre sa vie minable. Mais elle en avait décidé autrement et Fred lui avait fait payer cette douloureuse erreur.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Janvier à 19:51

    Texte vraiment touchant, j'aime bien ta façon d'écrire!

      • Samedi 13 Janvier à 19:37

        Merci beaucoup !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :