• Paris

    Je tourne en rond dans mon studio minable à Paris. Paris est une belle ville, riche culturellement, la plus romantique du monde. Foutaises. Je déteste la sale gueule des parisiens qui se bousculent les uns les autres pour prendre un métro qui est là toutes les deux minutes. La verdure entourée de béton me répugne. La saleté constante de la ville me donne la nausée. Individualisme.

    Je n'ai qu'une hâte : partir. Fuir ce mode de vie qui n'est pas le mien. Mon seul souhait est de rentrer chez moi. Retrouver ma ville. Croiser constamment des visages familiers. Me balader sur le pont et apercevoir la rivière. Apprécier les petits commerces singuliers. Puis le retrouver, lui, mon équilibre, mon bonheur.

    Je suis plongée dans une spirale infernale. Métro - boulot - dodo comme on dit. J'ai le sommeil agité, enfermée entre quatre murs où le bruit est constant. Je ne vois plus la fin de cette vie. Je suis en totale incapacité d'imaginer nos retrouvailles avec l'être que j'aime. Je ne vois plus son sourire. Je ne le vois plus. J'aperçois seulement les 500 km qui nous séparent. Je suis derrière un mur que je n'ai plus la foi de briser. Je suis à bout de force et me sens mourir de l'intérieur.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :