• Vide

    21.10.17

    Vide     Autrefois, c’était une fille gentille avec quelques tracas. Puis c’est devenu un monstre. Elle est passée par l’anorexie, la boulimie, le viol, l’automutilation, la dépression. Elle a joué avec ses cartes et a fini par perdre. Le contrôle lui a échappé en quelques instants, elle a seulement subi les conséquences de ses actes et de ses absences.

    La descente aux enfers a réellement commencé en juillet 2016. Un « viol » qui l’a humiliée, salie, dégradée. Des histoires sans lendemain ont vu le jour pour oublier ce qu’elle qualifiait autrefois d’une « mauvaise expérience ». Puis Francis est apparu dans sa vie. Physiquement, c’était un bel homme, imposant, une barbe bien taillée, des cheveux légèrement ondulés et long, un regard troublant. Psychologiquement, il était intelligent, il savait convaincre, aider. C’était un personnage passionnant et attirant.

    Elle s’est livrée à lui, elle s’est donnée à lui. Elle lui a confié son mal-être constant, elle lui a offert son corps, elle a commencé à s’attacher à lui puis à l’aimer passionnément. Elle acceptait tous les sacrifices pour lui tant qu’elle pouvait avoir une place, même minime dans sa vie.

    Elle a perdu son grand-père. Il n’avait aucune importance pour elle. Et pourtant, cette crise d’angoisse, ses pleurs, ses cris incontrôlables lâchés à son enterrement prouvait bien que ça l’avait atteinte plus qu’elle n’avait pu l’imaginer.

    Elle a dit adieu à Francis. Elle est revenue vers Francis. Puis Francis l’a trahie. Elle a perdu son amie. Elle a été mauvaise et il a souhaité pendant quelques instants se tuer dans un accident de voiture. Elle a choisi quelqu’un d’autre, elle pensait qu’il pourrait la rendre heureuse. Il a fait tout le contraire.

    Elle a fini par devenir tout ce qu’elle déteste : Une femme qui a peur de se retrouver seule et qui se sent piégée dans une relation toxique. Une femme dépendante qui accepte tout. Psychologiquement, il la détestait. Elle était dépressive, elle avait un terrible manque d’affection, personne ne pouvait l’aider. Physiquement, elle ne l’attirait même plus, il s’était lassé d’elle. Son esprit était déjà pourri mais à présent même son corps n’avait plus aucune utilité, lui aussi allait moisir. Aujourd’hui, les deux lui ont dit adieu.

    Hier, elle les aimait, aujourd’hui, elle n’est plus en capacité de ressentir quoi que ce soit.

    Vide.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :